Gestation pour autrui par pays

15.05.2020
Maternité de substitution aux États-Unis
Les États-Unis sont le premier pays au monde qui a utilisé la gestation pour autrui en vue de traiter l'infertilité. La première mère porteuse était une Américaine de l'Illinois, qui a porté le bébé pour les époux avec le problème de l’infertilité et a reçu une récompense monétaire.
LIRE LA SUITE
13.05.2020
Maternité de substitution au Danemark
Le Danemark est un pays leader en termes de nombre d'enfants nés grâce à la procréation médicalement assistée (environ 10% du nombre total de bébés). Mais en ce qui concerne la gestation pour autrui, les choses ne sont pas aussi bonnes ici qu'avec la FIV. Expliquons pourquoi.
LIRE LA SUITE
30.05.2018
La maternité de substitution de Singapour
Selon la législation de Singapour, la maternité de substitution est actuellement illégale. Le ministère de la Santé a publié une directive interdisant la maternité de substitution, et une licence de tout centre qui fournit des services de PMA peut être suspendue ou même annulée.
LIRE LA SUITE
Demande de rappel
* Champs requis