Gestation pour autrui au Brésil

26.04.2022
Gestation pour autrui au Brésil
Dans cet article:

La GPA est autorisée au Brésil, ayant pourtant une nuance intéressante. Un des parents potentiels doit avoir des liens familiaux avec la mère porteuse.

Législation

Icône de légalité
L’attitude de la société concernant les technologies de l’assistance à la procréation reste ambiguë; l’opinion publique dépend largement de la position du gouvernement et de l’Église. Dans la majorité des pays du monde, cette approche du traitement de l’infertilité est interdite, dans certains pays il n’y a pas de cadre réglementaire clair qui régirait le domaine de PMA.
Au Brésil, la gestation pour autrui est pratiquée légalement, mais seul une parente peut aider un couple en portant leur enfant. Trouver une telle femme parmi les proches n’est pas toujours possible, c’est pourquoi les couples brésiliens souhaitant devenir parents partent à l’étranger à la recherche d’une clinique convenable.

La GPA au Brésil est autorisée, mais on ne peut pas demander de l’aide d’une  mère porteuse qui n’est pas une de vos proches. 

Coût

Comme très souvent on n’a pas de parente qui acceptera de porter un bébé pour les époux, les Brésiliens sont contraints de partir à l’étranger pour chercher une mère porteuse.
Chaque année, des couples infertiles de tous les côtés du monde vont en Ukraine pour résoudre des problèmes de fertilité. Un nombre considérable de centres de la procréation médicalement assistée proposent leurs services dans le pays, parmi lesquels VittoriaVita – une agence de GPA qui développe et soutient des programmes complets individuels d’un prix de 36 000 à 50 000 euros.

Mère de substitution en Ukraine – qui est-ce?

Une mère porteuse c’est une femme qui porte un enfant pour un couple infertile. La mère de substitution n’a aucun lien génétique avec le bébé, car les parents biologiques fournissent du matériel pour la fécondation. De plus, elle reçoit une récompense financière pour ses services.

Une femme qui prend la décision de devenir mère porteuse doit répondre aux certaines exigences:

  • âge de 19 à 35 ans,
  • citoyenneté de l’Ukraine,
  • bon niveau de santé,
  • enfant biologique complètement sain,
  • pas de césarienne,
  • facteur rhésus positif,
  • mode de vie sain,
  • accord écrit du mari.

La femme subit un examen, selon les résultats duquel le médecin émet une conclusion confirmant sa capacité de participer au programme. La mère porteuse conclut un contrat avec un couple marié, ce qui est une garantie de la protection de ses droits.

L’Ukraine est le leader de la GPA

L’Ukraine est connue comme la destination la plus populaire pour la maternité de substitution dans le monde pour les raisons suivantes:

Haut niveau de médecine

La qualité du traitement dans les cliniques de PMA est soumise au contrôle strict de la loi. Seuls les établissements médicaux disposant de l’accréditation appropriée sont autorisés à utiliser les techniques de l’assistance médicale à la procréation.

Légalité

Presque tous les moyens de la procréation assistée sont légaux en Ukraine. Les entreprises de GPA travaillent conformément à un contrat qui régit les droits des parents d’intention, de la mère de substitution et de l’enfant. La procédure de conduite des programmes est complètement réglementée au niveau législatif.

Prix ​​abordables

L’Ukraine est l’un des pays les moins chers dans la sphère de la médecine. Le coût moyen des programmes de gestation pour autrui est tout à fait abordable pour les personnes qui ne peuvent pas profiter des services similaires dans leur pays d’origine.

Formalités administratives pour enregistrer l’enfant

Les parents biologiques n’ont pas à se soucier du traitement des documents d’un enfant pour l’ambassade, car le soutien juridique fait partie du coût du programme. Les noms des parents du nouveau-né sont inscrits sur l’acte de naissance, alors il ne devront pas adopter un bébé.

Large gamme de centres de technologie de la reproduction

En Ukraine, il existe aujourd’hui un nombre important d’agences de maternité de substitution qui travaillent sous contrat conformément à la législation ukrainienne. Les centres principaux de technologies de la reproduction créent leurs propres bases des mères porteuses et les catalogues de donneuses d’ovocytes. Les agences proposent un large choix de programmes divers du traitement de l’infertilité, une approche individuelle et un soutien complet pour tous les participants.
Vous pouvez être intéressé par:
La maternité de substitution en Argentine 22.11.2021
La maternité de substitution en Argentine
La maternité de substitution en Argentine n’est pas interdite par la loi, mais les autorités n’ont pas encore créé un cadre réglementaire clair qui régirait l’utilisation de ce type du traitement. Le gouvernement est en train de légaliser la gestation pour autrui en Argentine sans récompense matérielle.
Lire la suite
FIV et GPA dans la religion islamique 18.06.2020
FIV et GPA dans la religion islamique
Tout le monde sait que dans le monde actuel des religions, l'islam est l'une des religions les plus strictes, conservatrices et traditionnelles. Et en relation avec le développement rapide des technologies médicales, de nombreuses questions bioéthiques et religieuses se posent sur diverses procédures, méthodes de traitement etc.
Lire la suite
Maternité de substitution et jumeaux 09.09.2021
Maternité de substitution et jumeaux
La fécondation in vitro (FIV) est considérée comme la méthode la plus populaire pour les grossesses multiples. Il existe une hypothèse selon laquelle les jumeaux naissent le plus souvent après une FIV. En fait, seulement toutes les 5 grossesses après FIV seront multiples (environ 20% des cas).
Lire la suite