Comment fonctionne la gestation pour autrui?

Les couples mariés qui viennent à VittoriaVita passent à travers plusieurs étapes de la maternité de substitution. Tout commence par un appel ou un e-mail à l’agence et se termine par la naissance du bébé. Ce processus dure environ 12-15 mois: 1-2 mois sont consacrés à la préparation initiale des documents, aux examens et aux procédures médicales, puis 9 mois sont nécessaires pour la grossesse et 1-2 mois pour les formalités administratives concernant le nouveau-né. Examinons plus en détails comment fonctionne le processus de la gestation pour autrui

Étape 1. Préparation des documents

Dans la première étape, les parents potentiels contactent l’agence et obtiennent des conseils sur la façon dont la gestation pour autrui fonctionne légalement. Pour commencer le programme, les futurs parents ont besoin de 3 documents:

Passeports
1
Acte de mariage avec une Apostille*
2
Certificat médical
3

Dans le certificat médical, le médecin indique la raison pour laquelle le couple ne peut pas tomber enceinte. Selon la loi ukrainienne, les couples sont acceptés dans le programme de GPA si la femme a:

  • pas d’utérus
  • utérus ou col déformé au point qu’il est impossible de porter le bébé
  • changements incurables dans l’endomètre
  • maladies graves pendant lesquelles la grossesse menace sa santé ou sa vie. Dans le même temps, les maladies n’affectent pas la santé de l’enfant à naître
  • plus de 4 tentatives infructueuses de FIV (bien que les embryons soient de haute qualité, aucune grossesse n’a pas eu lieu)

Le certificat est délivré par un gynécologue, cardiologue, médecin généraliste ou autre spécialiste qui peut confirmer le diagnostic.
* Apostille est une forme internationale qui confirme l’authenticité d’un document. Il est valable en moyenne 3 mois (selon le pays d’origine du couple).

Étape 2. Sélection de programme

Il existe 2 types de traitement de l’infertilité en utilisant la maternité de substitution: avec vos propres ovules ou d’une donneuse. Nous choisissons le programme approprié en fonction de l’âge et de la santé des futurs parents.

GPA en utilisant vos propres ovules – si une mère potentielle a une bonne quantité d’ovules et un père potentiel a un nombre de spermatozoïdes suffisant.

GPA en utilisant les ovules d’une donneuse – si une mère potentielle:

  • n’a pas d’ovules (de la naissance ou à cause de la ménopause);
  • est à risque de transmettre une maladie héréditaire;
  • FIV a été effectuée plusieurs fois, mais les ovaires n’ont pas bien réagi à la stimulation, mais également les ovules et les embryons étaient de mauvaise qualité.

Étapes du programme

Le couple choisit une donneuse dans le catalogue parmi 250 candidates. Chacune d’entre elles – la jolie femme en bonne santé de 20 à 30 ans. Toutes ont un enfant, ce qui prouve que leurs gamètes sont en ordre. Nous recommandons de choisir la donneuse qui ressemble à une mère potentielle par sa forme, son visage et ses cheveux. Les mères porteuses ont également passé une sélection rigoureuse et chacune d’entre elles peut être considérée comme une candidate idéale.

GPA en utilisant vos propres ovules
GPA en utilisant les ovules d’une donneuse

Sélection d’une donneuse d’ovocytes

Préparation d’un plan de stimulation (protocole)

Prise de médicaments conformément au protocole

Visite à la ponction des ovocytes

Étape 3. Visite en Ukraine

Les futurs parents passent 3 jours en Ukraine. C’est le début du programme: le couple subit un examen médical, rencontre la mère porteuse et signe les documents. Le coordinateur informe à l’avance sur le plan de visite.

Arrivée
Les futurs parents sont accueillis par un manager-traducteur personnel et un chauffeur à l’aéroport de Kiev.

Consultation avec le médecin et analyses

Le couple donne du sang pour le tester pour SIDA, Syphilis, Hépatite B et C. Leur groupe sanguin, facteur Rh et caryotype seront également déterminés. Pendant le rendez-vous chez le médecin, la femme donne du sang pour des tests hormonaux.

Don de sperme

Le futur père donne son sperme. S’il est de haute qualité, il est cryoconservé pour une utilisation ultérieure. Si le sperme est de mauvaise qualité (faible nombre de spermatozoïdes), le médecin fait les recommandations sur le traitement et prescrit de refaire la procédure ou suggère d’utiliser un sperme frais.

Nomination du protocole de stimulation ovarienne (si le couple utilise ses propres ovules)

Le médecin prépare un protocole de stimulation pour la femme (régime hormonal) en vue d’obtenir les ovules. La stimulation des ovaires commence le 2-3ème jour du cycle et dure de 10 à 14 jours. À ce moment, la femme doit être sous la surveillance du médecin, c’est pourquoi une autre visite en Ukraine sera nécessaire

Rencontre avec la mère porteuse

Sur demande, les futurs parents rencontrent avec la mère porteuse. Vous pouvez faire sa connaissance via Skype.

Visite chez le notaire

Les parents potentiels, la mère porteuse et VittoriaVita signent plusieurs contrats. Ils définissent les droits et les obligations des parties, mais aussi ils décrivent le processus de la maternité de substitution et son fonctionnement. Donc, VittoriaVita:

  • organise toutes les procédures médicales nécessaires dans le cadre du processus de la gestation pour autrui (examens, FIV, transfert d’embryons, suivi de la grossesse, accouchement, test ADN);
  • fournit aux parents potentiels l’hébergement et les repas pendant leur séjour en Ukraine;
  • effectue les opérations juridiques (aide à l’obtention du certificat de naissance pour l’enfant, escorte à l’ambassade);
  • fournit les services de traduction etc.

La mère porteuse s’engage à:

  • mener une vie saine (bien manger, ne pas fumer, ne pas boire d’alcool);
  • respecter toutes les exigences du médecin traitant;
  • signer la renonciation volontaire aux droits parentaux etc.

Les parents potentiels acceptent de:

  • payer les services de l’agence à temps;
  • ne changer pas leur état matrimonial pendant le programme;
  • prendre la responsabilité du nouveau-né etc

Départ
Le couple rentre à la maison. La prochaine visite (ponction des ovules) se passe après avoir suivi un traitement hormonal (si le programme de GPA est effectué avec les propres ovules) ou après 9 mois à l’accouchement. Vous pouvez également arriver pendant la grossesse de la mère porteuse pour la voir et venir à l’échographie.

Étape 4. Production d’embryons

Parmi les ovules obtenus, l’embryologiste sélectionne les meilleurs et les féconde avec le sperme d’un père potentiel. Par la suite, le médecin surveille le développement des embryons, effectue le diagnostic génétique et, après avoir reçu les résultats, transfère des embryons sains (de 1 à 3) à la mère porteuse.

Cultivation d’embryons

L’embryologiste féconde les ovules in vitro à l’aide de l’ICSI et les cultive jusqu’au stade de blastocyste (généralement pendant 5-6 jours). Les embryons obtenus seront examinés sous un microscope et ceux de la plus haute qualité seront sélectionnés – avec les cellules égales et sans les changements structurels.

Le couple peut utiliser:

  • Propres ovocytes. Il y a deux façons:
    1. Synchronisation des cycles. Le médecin prescrit des médicaments hormonaux à la mère potentielle et à la mère porteuse pour synchroniser leurs cycles. La mère potentielle prend des pilules pour que les ovaires puissent produire autant d’ovules que possible. La mère porteuse a besoin d’hormones pour préparer le corps à la grossesse. Le médecin compte le programme conformément aux jours. Cela est nécessaire pour qu’après la création d’embryons, l’utérus et l’endomètre de la mère porteuse soient prêts pour le transfert d’embryons et la grossesse.
    2. Sans synchronisation des cycles. Le médecin crée les embryons, effectue le DPI et la cryoconservation des embryons obtenus. Après cela, la mère porteuse suit un traitement hormonal et, lorsque son corps est préparé, le médecin effectue le transfert d’embryons. Autrement dit, la femme est prête au transfert seulement après le DPI, lorsque nous savons quels embryons sont sains.
  • Ovocytes d’une donneuse. Dans ce cas, la donneuse et la mère porteuse subissent une préparation hormonale similaire.

Le coût des médicaments est inclus dans le coût du programme.

DPI
Le 5-6 jour de développement, les embryons sélectionnés subissent le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI). Cette étude détermine avec une précision de 99,7% si l’embryon a le syndrome de Down, syndrome de Patau et syndrome d’Edwards ou une autre anomalie chromosomique. Le DPI montre le sexe de l’enfant à naître, c’est pourquoi les parents peuvent choisir lequel d’entre eux à transférer.

Préparation de la mère porteuse
Pendant 10-14 jours avant le transfert d’embryons, la mère porteuse prend les hormones. Ces médicaments conduisent le corps à un état de préparation complète à la grossesse. L’endomètre de l’utérus se développe à l’épaisseur souhaitée, acquiert une certaine adhésivité et structure.

Transfert d’embryons
Le transfert d’embryons est effectué dans la soi-disant « fenêtre d’implantation ». C’est la période la plus favorable du cycle menstruel pour tomber enceinte, et elle dure 2-3 jours. Le médecin transfère 1-3 embryons dans l’utérus de la mère porteuse à l’aide d’une aiguille fine. Le transfert lui-même est une procédure indolore et s’effectue sans anesthésie. Les parents génétiques ne sont pas tenus d’y assister.

* Si les embryons ne se fixent pas, la procédure est répétée à partir de la « Préparation de la mère porteuse » (valable pour le programme « Garantie »)

Test HCG
Le 10ème jour après le transfert d’embryons, la mère porteuse passe le test hCG. La gonadotrophine chorionique humaine est une hormone sécrétée par les tissus embryonnaires après une implantation dans la paroi utérine. Si son niveau augmente, la mère porteuse est enceinte. Si la grossesse n’a pas lieu, la procédure est répétée à partir de la « Préparation de la mère porteuse ».

Étape 5. Grossesse

VittoriaVita et notre clinique prennent soin davantage de la santé de l’enfant et de la mère porteuse. Pendant la grossesse, la mère porteuse subit au moins 10 échographies, deux dépistages, passe régulièrement des tests sanguins, mais également des tests de tabagisme et d’alcool. Pendant la visite à la clinique, le médecin conseille la mère porteuse sur son état de santé et régule la posologie des médicaments.

Le calendrier des examens de la mère porteuse ressemble à ceci:

Premier trimestre
  • L’examen échographique 12 jours après le test hCG.
  • L’examen échographique toutes les deux semaines jusqu’à la 12e semaine de grossesse.

Deuxième trimestre
  • L’examen échographique la 11-12 semaine de grossesse + 1er dépistage *
  • L’examen échographique la 16–17 semaine de grossesse + 2ème dépistage.
  • L’examen échographique la 21-22 semaine de grossesse.

Troisième trimestre
  • L’examen échographique la 30e semaine de grossesse
  • Le déménagement à Kiev pour l’accouchement et l’enregistrement à la maternité.
    • Avec la grossesse multiple: le déménagement à Kiev la 32e semaine et l’enregistrement à la maternité – la 34e.
    • Avec la grossesse unique: le déménagement à Kiev la 34e semaine et l’enregistrement à la maternité – la 36e.

* * Dépistage – test sanguin (effectué par la mère porteuse), qui aide à identifier les anomalies génétiques et les pathologies dans le développement de l’enfant: syndrome de Down, syndrome d’Edwards, syndrome de Patau, anencéphalie et autres maladies.

Pour des raisons médicales, le médecin peut recommander de déménager à Kiev à tout stade de la grossesse.

Étape 6. Visite de naissance

Environ 10-14 jours avant la date de naissance prévue, les parents arrivent en Ukraine. Ils sont installés dans un appartement confortable avec la femme de ménage et se préparent à l’apparition du bébé.

Accouchement en couple
Après la naissance, le nouveau-né doit être placé sur la poitrine de la mère ou du père. Par ce moyen, le bébé se réchauffe (il vivait dans l’utérus avec 37 degrés) et échange des bactéries avec ses parents (c’est l’une des étapes de la formation de l’immunité). La mère biologique peut assister à l’accouchement dès le début ou venir dans la chambre quelques minutes avant l’arrivée du bébé. La mère porteuse signe une renonciation aux droits parentaux et n’entre pas en contact avec le bébé sans le consentement des parents biologiques.

Séjour à l’hôpital après la naissance
Si l’enfant est né naturellement sans complications, les parents passent 3 jours à la maternité dans une salle séparée. En cas de césarienne – jusqu’à 5 jours. Il y a un lit bébé, un bain, une toilette. Le personnel hospitalier aide à prendre soin du nouveau-né: sélectionne la nourriture pour bébé, enseigne à s’occuper du nombril et à laver le bébé. De plus, la mère et le père reçoivent une boîte pour bébé – un ensemble d’objets de première nécessité: couches, serviettes, vêtements, couverture.

Soins du bébé après la sortie de maternité
Après l’hôpital, les parents reviennent à l’appartement. Là, la famille passe encore 3-4 semaines jusqu’à la fin des formalités administratives concernant l’enfant. L’appartement dispose d’un lit bébé, d’une table à langer, d’une commode ou d’une armoire pour les vêtements du nouveau-né. Pour contrôler l’état du bébé, le pédiatre rend visite aux parents chaque semaine. La femme de ménage aide le couple: elle nettoie et cuit les aliments.

Étape 7. Formalités administratives

À la dernière étape du programme, les parents confirment la filiation et préparent les documents pour que l’enfant puisse rentrer à la maison. Cela prend environ 2-3 semaines (selon le pays d’origine), et nos avocats coordonnent l’ensemble de la procédure.

Paperasse
Après la naissance de l’enfant, il faudra:

  • Passeports des parents.
  • Acte de mariage avec une Apostille.
  • Documents confirmant la citoyenneté des parents.

Nos avocats aident à préparer les documents qui seront ultérieurement nécessaires à l’ambassade:

  • Certificat de naissance de l’enfant (délivré par l’état civil. Les parents fournissent une traduction de leurs documents, un certificat de la maternité, une déclaration de la mère porteuse). Nous traduisons tout dans la langue souhaitée et le certifions avec une Apostille.
  • Certificat qui confirme le lien génétique avec l’enfant.

Dans la plupart des pays européens, la mère est celle qui a donné naissance à un enfant. Par conséquent, la mère porteuse écrit une déclaration officielle dans laquelle elle renonce aux droits parentaux. Après cela, les parents subissent le test ADN, qui confirme que:

  • l’homme et la femme sont les parents génétiques de l’enfant;
  • l’homme est le père génétique de l’enfant (si les ovocytes d’une donneuse ont été utilisés);

Dans le deuxième cas, après son arrivée dans le pays d’origine, la femme présente une demande d’adoption.

Visite à l’ambassade et obtention d’un document de voyage pour l’enfant
Sur la base des passeports des parents, des actes de mariage, des certificats de naissance et des certificats qui confirment le lien génétique, l’ambassade établit un document de voyage pour l’enfant (passeport).

C’est une description détaillée de la façon dont la maternité de substitution fonctionne dans l’agence de gestation pour autrui VittoriaVita. Nous accompagnons les couples à chaque étape et faisons tout pour qu’ils deviennent parents.

  • Rétroaction

    La parentalité peut soulever de nombreuses questions, incertitudes et préoccupations. Ne vous inquiétez pas. Nos connaissances et notre expérience ont déjà aidé les couples à faire la lumière sur tous les aspects de cette question. Avec notre aide et nos conseils, vous deviendrez facilement l’un d’eux – les parents heureux.

  • Demande de rappel
    * Champs requis