Gestation pour autrui: qu’est-ce que c’est

La gestation pour autrui est une technologie de la procréation médicalement assistée, pendant laquelle une femme accepte de devenir enceinte, de porter et de donner naissance à un enfant pour un couple infertile.

Signification et définition de la gestation pour autrui

Pourquoi les gens choisissent-ils la gestation pour autrui? Il s’agit d’une étape forcée lorsque la famille ne peut pas tomber enceinte naturellement ou par la FIV. En Ukraine, seulement les couples hétérosexuels mariés, approuvés pour des raisons médicales, peuvent utiliser les services de la mère porteuse. Habituellement, nous sommes contactés par les familles, si la femme n’a pas d’utérus (ou s’il est endommagé par des adhérences, des tumeurs), si elle a eu des fausses couches ou souffre d’une insuffisance ovarienne prématurée.

La loi ukrainienne autorise la maternité de substitution commerciale, y compris pour les couples étrangers. Qu’est-ce que la maternité de substitution commerciale? Les parents potentiels et la mère porteuse signent un contrat avec l’agence. Le contrat régit les relations entre le couple et la mère porteuse.

Différents types de la maternité de substitution commerciale

Il existe 2 types de la maternité de substitution: la maternité de substitution gestationnelle et la maternité de substitution traditionnelle.

Gestationnelle – la mère porteuse n’a aucun lien génétique avec l’enfant. En bref, la procédure ressemble à ceci:

  1. Le mari et la femme donnent leurs gamètes (ovules et sperme).
  2. Le médecin féconde l’ovule et cultive l’embryon.
  3. Le médecin transfère l’embryon dans l’utérus de la mère porteuse.
  4. La femme porte et donne naissance à l’enfant, puis signe une renonciation aux droits parentaux.
  5. Le bébé est enregistré au nom des parents génétiques.

Traditionnelle – la mère porteuse est la mère génétique de l’enfant. Dans ce cas, la mère porteuse subit la procédure d’insémination intra-utérine avec le sperme d’un père potentiel ou donne son ovule. L’ovocyte est fécondé in vitro et transféré dans son utérus. Aujourd’hui, la maternité de substitution traditionnelle n’est pas utilisée pour des raisons éthiques. La tâche de la mère porteuse est « d’abriter » le bébé pendant un certain temps et, après l’accouchement, de le remettre aux parents réels. Si la femme a un lien génétique avec l’enfant, cette tâche devient difficile. Par conséquent, la loi ukrainienne dit que la mère porteuse ne peut pas utiliser ses ovules dans le programme.

Information sur la maternité de substitution gestationnelle en Ukraine: particularités de l’utilisation des gamètes

Examinons de plus près comment on peut utiliser le matériel génétique. Le schéma idéal est quand le mari et la femme donnent leurs gamètes. Les médecins fertilisent les ovules, surveillent leur développement et, au stade de blastocyste, sélectionnent un, deux ou trois embryons pour le transfert. Le reste sera cryoconservé. À l’avenir, le couple peut passer la gestation pour autrui encore une fois avec des embryons congelés. Si la femme n’a pas ses ovules (ou s’ils sont de mauvaise qualité), la gestation pour autrui avec les ovules d’une donneuse est appliquée. La donneuse est une femme qui n’a aucun lien génétique avec les parents ou avec la mère porteuse. Le sperme de donneur n’est pas utilisé dans les programmes de maternité de substitution. Le fait est que la plupart des pays (Allemagne, Espagne, France) considèrent automatiquement comme mère la femme qui a porté l’enfant. La filiation est définie par la ligne paternelle. Imaginez maintenant la situation: le sperme d’un donneur a été utilisé pour la fécondation> la mère porteuse a écrit une renonciation aux droits parentaux> le test ADN ne montre pas le lien du nouveau-né avec le père (client de l’agence). Il s’avère que selon les documents, l’enfant n’appartient à personne. Une telle situation ne doit pas exister. Cependant, presque toute infertilité masculine permet d’obtenir un sperme sain. Pour ce faire, nous effectuons les procédures PESA, TESA, TESE, MESE, lorsque le sperme est retiré avec une aiguille directement du testicule. L’efficacité de ces méthodes est très élevée, donc le besoin de sperme du donneur est presque éliminé.

Maternité de substitution gestationnelle en Ukraine: par où commencer?

Nous invitons les couples du monde entier à suivre ce programme dans la capitale de l’Ukraine – Kiev. Voici quelques avantages de la maternité de substitution gestationnelle en Ukraine:

Légalité
L’État soutient la maternité de substitution commerciale et veille à ce que les programmes soient exécutés efficacement. La loi reconnaît également que la mère et le père génétiques sont les parents de l’enfant. Nous indiquons leurs noms dans le certificat de naissance.
Prix
Le prix du programme ici est en moyenne 30% plus bas que dans les autres pays européens. 2,5 fois moins cher qu’au Canada et 3 fois moins cher qu’aux États-Unis. Cependant, la qualité des soins médicaux est élevée. De plus, la loi ne définit pas le montant minimum ou maximum de la rémunération pour la mère porteuse (p.ex Israël), c’est pourquoi ici vous pouvez choisir la meilleure option.
Pas de limite d’âge
Certains pays permettent aux parents potentiels d’utiliser la FIV ou la GPA seulement jusqu’à un certain âge (environ 45-47 ans). En Ukraine, il n’y a pas de telles règles.

Si vous prévoyez la gestation pour autrui à l’étranger, contactez VittoriaVita. C’est légal, sûr et facile!

  • Rétroaction

    La parentalité peut soulever de nombreuses questions, incertitudes et préoccupations. Ne vous inquiétez pas. Nos connaissances et notre expérience ont déjà aidé les couples à faire la lumière sur tous les aspects de cette question. Avec notre aide et nos conseils, vous deviendrez facilement l’un d’eux – les parents heureux.

  • Demande de rappel
    * Champs requis