Le rôle de l’estradiol dans la fécondation in vitro

21.04.2022
Catégorie:
Le rôle de l’estradiol dans la fécondation in vitro
Dans cet article:

Le système endocrinien humain est le mécanisme le plus important de régulation des processus vitaux. Chaque hormone spécifique remplit une fonction particulière pour assurer le fonctionnement normal du corps. La régulation hormonale pendant la grossesse est particulièrement importante, car à ce moment-là, le fond hormonal d’une femme est reconstruit et change.

Hormone féminine spéciale

L’œstrogène joue un rôle important dans la vie d’une femme. Ce sont les hormones de ce groupe qui participent à la formation des caractéristiques sexuelles et normalisent le fonctionnement du système reproducteur.
Un déséquilibre de ces hormones provoque :

  • sautes d’humeur fréquentes
  • insomnie;
  • vieillissement prématuré;
  • développement de l’ostéoporose;
  • développement de l’endométriose
  • apparition de néoplasmes etc.

L’un des gonadostéroïdes les plus importants du groupe des œstrogènes est l’hormone œstradiol (E2). C’est la principale hormone sexuelle chez la femme. La majeure partie est synthétisée dans les ovaires. De plus, une petite quantité est produite dans les glandes surrénales.

L’hormone E2 dans le corps d’une femme remplit un grand nombre de fonctions. Il affecte:

  • synthèse de sérotonine, qui contribue à la bonne humeur et à la concentration ;
  • formation de caractères sexuels secondaires;
  • développement de l’utérus et des trompes de Fallope;
  • cycle menstruel;niveau de calcium dans le corps;
  • métabolisme des lipides et quantité de cholestérol dans le sang;
  • synthèse de collagène responsable de la santé et de la beauté de la peau et des cheveux ;
  • pression artérielle;
  • thermorégulation.

Toute modification de la quantité d’œstradiol entraîne des problèmes et des maladies. Ainsi, une quantité insuffisante d’E2 chez les femmes cause de nombreux problèmes : de la peau sèche et de la réduction mammaire aux problèmes de cycle menstruel et de conception. Avec trop de cette hormone, un endocrinologue peut diagnostiquer une endométriose sur l’ovaire, une cirrhose du foie, des néoplasmes dans les ovaires ou identifier un follicule qui n’a pas éclaté pendant l’ovulation.

Les symptômes les plus courants des fluctuations de la concentration d’œstradiol sont l’acné, le surpoids, la fatigue, les règles irrégulières, l’irritabilité, les convulsions.

Oestradiol et grossesse

Étant donné que l’œstradiol a un effet direct sur la fonction sexuelle des femmes, il faut que le niveau de cette hormone dans le sang soit suffisant pour une conception réussie. Il affecte l’endomètre, créant l’environnement le plus nécessaire à la fécondation. En plus de la conception, une quantité suffisante d’E2 est également nécessaire pour une grossesse réussie, car ce gonadostéroïde prépare l’utérus à porter un enfant.

Pendant la grossesse, les femmes subissent une augmentation de la concentration d’œstradiol dans le sang. Sa quantité fluctue dans la gamme la plus large. Selon les données médicales, dans chacun des trimestres de la grossesse, les normes pour le contenu de cette hormone devraient être les suivantes :

  • dans le premier 200-6300 pg/ml ;
  • dans le second 800-19000 pg/ml ;
  • dans le troisième 11800-37000 pg/ml.

Au début de la grossesse, l’œstradiol est normal, mais à mesure que la cavité utérine se développe, sa quantité augmente considérablement. Son niveau le plus élevé est observé au troisième trimestre de la grossesse.

L’œstradiol, produit par le placenta pendant la grossesse, en association avec la relaxine placentaire provoque une relaxation des ligaments pelviens, à la suite de quoi ils deviennent plus élastiques pendant l’accouchement. Après l’accouchement, le niveau d’œstradiol revient à la normale après quelques jours.

La valeur de E2 dans la procédure de FIV

La concentration de l’hormone E2 dans le corps de la future mère est également très importante dans la fécondation in vitro. Après tout, aucune grossesse ne peut se poursuivre sans cette hormone. L’œstradiol affecte des facteurs aussi importants pour une grossesse normale :

  • augmente le flux sanguin dans les vaisseaux de l’utérus;
  • favorise la coagulation sanguine, qui joue un rôle important lors de l’accouchement;
  • prépare la muqueuse utérine pour l’implantation de l’œuf fœtal;
  • aide à prévenir les naissances prématurées ou les fausses couches ;
  • crée des conditions favorables au développement normal du fœtus.

Comme déjà mentionné, il aide à maintenir une épaisseur appropriée de l’endomètre dans lequel l’embryon va se développer. Un point important à considérer dans la FIV est le fait que sans un niveau optimal d’œstradiol, le follicule ne grandira pas et ne se développera pas correctement.

On pense que si l’œstradiol est élevé en préparation de la FIV, cela peut réduire la qualité des ovules et la réponse ovarienne. Mais la grossesse est possible avec le bon protocole de FIV. Dans le cas d’une faible concentration d’E2, une résistance aux médicaments de fertilité chez la femme (par exemple, le clomifène) peut être observée.

Si le niveau d’E2 est bas, une hormonothérapie est prescrite. Dans ce cas, il est recommandé de prendre des médicaments contenant de l’œstradiol, avec une grossesse réussie, pendant les 12 premières semaines après l’implantation de l’embryon. L’arrêt de l’utilisation de ces médicaments peut entraîner un arrêt du développement de l’embryon et une interruption prématurée de la grossesse.

On sait qu’en fin de grossesse, le taux d’estradiol doit être élevé. Sinon, une grossesse post-terme est possible, ce qui a un effet néfaste sur l’enfant à naître.

Les médicaments auxiliaires contenant de l’œstradiol et utilisés pendant la procédure de FIV sont essentiels pour maintenir l’épaisseur requise de l’endomètre. De plus, le niveau normal de l’hormone E2 assure le fonctionnement stable du système mère-placenta-fœtus, améliore la microcirculation et le transport des nutriments pour le fœtus.

La quantité d’œstradiol est utilisée pour estimer le succès de la fécondation in vitro. Si son niveau augmente progressivement, cela indique une implantation réussie de l’embryon et une augmentation des chances d’issue positive de la grossesse.

Vous pouvez être intéressé par:
Saignement après FIV 01.04.2022
Saignement après FIV
La fécondation in vitro est une étape très sérieuse et importante dans la vie d'un couple marié. Cette procédure les aide à réaliser leur rêve tant attendu - devenir parents. La FIV comprend de nombreuses étapes que traversent les hommes et les femmes.
Lire la suite
La qualité des ovules et comment l’améliorer 10.03.2022
La qualité des ovules et comment l’améliorer
De nombreuses études scientifiques à travers le monde ont prouvé que la qualité des cellules germinales des parents a un impact direct sur le succès de la conception. Le processus de développement de l'embryon et sa viabilité en dépendent également.
Lire la suite
Gonadotrophine chorionique ( hCG ) 03.09.2021
Gonadotrophine chorionique ( hCG )
La gonadotrophine chorionique humaine ou, comme les médecins aiment à abréger, l'HCG est l'une des hormones sexuelles les plus importantes dans le corps d'une femme, qui est la premier signe de laboratoire pour la grossesse.
Lire la suite