Transfert d’embryon congelé

25.08.2021
Catégorie:
Transfert d’embryon congelé
Dans cet article:

Souvent, dans la pratique médicale des spécialistes de la reproduction, il y a des situations où une femme, pour diverses raisons, n’est pas prête pour l’implantation tout de suite. Grâce à la procédure de cryoconservation en laboratoire, le transfert d’embryons dans la cavité utérine est devenu possible. Seuls des échantillons de haute qualité sont congelés, ce qui augmente les chances de réussite de la fécondation. Quels sont les avantages de cette manipulation, quand faut-il la faire et quelles sont les conséquences possibles ? – C’est ce dont nous allons parler.

Quand utiliser

La procédure de transfert d’embryons congelés est utilisée si :

  1. Après la procédure de FIV, des embryons de haute qualité sont restés.
  2. Les chances de réussite de la FIV dans le même cycle sont minimes, par exemple, avec un endomètre mince ou une progestérone élevée.
  3. En présence de contre-indications médicales, telles que : syndrome d’hyperstimulation ovarienne, etc.
  4. Lors de la planification du diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) pour diverses indications.
  5. En cas d’utilisation d’ovocytes de donneuses.
  6. En l’absence de grossesses dans les protocoles de FIV antérieurs.
  7. Les futurs parents prévoient de répéter le programme à l’avenir.

Caractéristiques de la procédure

La procédure ne nécessite pas d’anesthésie car elle est non invasive. Le transfert est effectué à l’aide de dispositifs spéciaux et d’un cathéter.

Après cette manipulation, la patiente peut se plaindre d’un léger malaise sous forme de :

  • aiblesse générale
  • vertiges
  • sensibilité mammaire
  • changements de goût

Ne vous inquiétez pas non plus si la température monte à 37 degrés et que des pertes vaginales apparaissent. La présence de cette symptomatologie n’est pas un signe de grossesse. Le résultat exact peut être connu en utilisant l’analyse de l’hCG.

Quel est le meilleur : transfert d’embryons frais ou transfert d’embryons congelés?

Ce problème est résolu par un médecin de la reproduction en collaboration avec des embryologistes et dépend directement du succès du protocole de stimulation. S’il existe des signes d’hyperstimulation, de complications, de mauvaise santé, d’infection, de rhume et d’autres raisons qui ne permettent pas de recourir à un transfert frais, alors une décision est prise en faveur de la cryoconservation et du transfert dans un cryoprotocole.

Il a été prouvé que la probabilité de grossesse lors du transfert d’embryons cryoconservés est beaucoup plus élevée qu’avec des embryons frais. Les principaux avantages du cryoprotocole sont une meilleure préparation de l’utérus pour le transfert et le fait que la stimulation hormonale n’est pas nécessaire pendant la procédure.

Transfert d’embryons congelés en cycle naturel

Ce type est indiqué principalement pour les jeunes femmes et les patientes qui n’ont pas de problèmes avec le cycle menstruel. Le médecin surveille l’ovulation sur une échographie et prescrit le jour de la manipulation. Les médicaments ne sont prescrits que quelques jours avant et après l’intervention.
Le médecin utilise une échographie pour suivre le cycle de la femme. Lorsque l’ovulation se produit, la patiente passe à la procédure de transfert.

Transfert d’embryons congelés avec soutien hormonal

Cela signifie prendre des médicaments hormonaux pour réguler le fond hormonal d’une femme. La technique est recommandée pour les patientes de plus de 35 ans, ainsi que pour celles qui ont des problèmes de régularité du cycle et d’autres indications médicales.

Dès le début du cycle, les œstrogènes sont utilisés pour stimuler la croissance de l’endomètre, qui est surveillée à l’aide d’un appareil à ultrasons. Lorsque la muqueuse utérine atteint l’état requis, le médecin prescrit de la progestérone, après quoi le transfert est effectué. Dans certains cas, il peut être nécessaire d’introduire des médicaments spéciaux pour stimuler les ovaires.

Risques et complications potentiels

La procédure est effectuée le plus rapidement possible. Dans ce cas, les tissus ne sont pas endommagés et les complications sont très rares. Il y a un risque minime de saignement et d’inflammation. Si vous ne vous sentez pas bien après le transfert, c’est normal, mais pour une sécurité maximale, il est préférable de consulter un médecin.

Les avantages de cette technique sont :

  • impact minimal sur le corps féminin
  • politique tarifaire plus budgétaire

Dans une grossesse qui a apparaît à la suite du cryoprotocole, la probabilité d’accouchement prématuré et d’autres problèmes est minime. Les bébés qui naissent après le transfert d’embryons congelés ne sont absolument pas différents des autres bébés.

Les experts du Centre Médical International VittoriaVita savent quand les patientes ont besoin d’une cryoconservation. Ils ont une vaste expérience dans la conduite de cryoprotocoles, ils améliorent constamment leurs compétences et leurs connaissances, ce qui offre une énorme probabilité de grossesse et l’émergence d’une nouvelle vie.

Vous pouvez être intéressé par:
Pour ou contre la FIV 30.04.2020
Pour ou contre la FIV
Selon les statistiques, 20% des couples font face à des problèmes de conception. Des difficultés peuvent survenir pour plusieurs raisons, parmi lesquelles prédominent les problèmes de santé individuels.
Lire la suite
Adénomyose utérine 04.08.2020
Adénomyose utérine
Aujourd'hui, nous allons décrire la maladie de l'utérus, qui se classe au troisième rang des maladies féminines les plus courantes - l'adénomyose utérine.
Lire la suite
Grossesse après le programme de FIV 22.07.2021
Grossesse après le programme de FIV
Le problème de l’infertilité devient de plus en plus urgent. De nombreux couples la rencontrent lorsque, au cours d’une vie sexuelle régulière, sans contraception, la femme ne peut pas tomber enceinte pendant une longue période. Ils subissent des diagnostics à long terme, des traitements, mais souvent cela ne donne pas de résultats. Et puis ils se tournent vers les technologies de procréation assistée. L’une d’entre elles est la fécondation in vitro (FIV).
Lire la suite