Gestation pour autrui en Angleterre (Royaume-Uni)

17.11.2020
Dans cet article:

En Angleterre (Royaume-Uni), la gestation pour autrui n’est légale que pour les citoyens du Royaume-Uni. Les mères porteuses en Angleterre peuvent fournir leurs services exclusivement gratuitement.

Législation


La Grande-Bretagne est devenue l’un des premiers États à introduire le concept de gestation pour autrui dans la législation. Pendant longtemps, l’utilisation des services d’une mère porteuse était interdite en Angleterre. Cette méthode de traitement de l’infertilité au Royaume-Uni a été légalisée, mais sur une base non commerciale.

La Commission législative du Royaume-Uni prévoit de créer un registre national des mères porteuses afin que les enfants, si nécessaire, aient à l’avenir la possibilité d’obtenir des informations sur leur naissance.
La loi interdit la publicité de la gestation pour autrui en Angleterre, tout en autorisant les activités des organisations à but non lucratif qui favorisent la diffusion d’informations à son sujet.
Malgré ces interdictions, il existe de nombreuses publicités sur les réseaux sociaux qui enfreignent la loi, mais il n’y a pas eu de poursuites judiciaires sur cette base.

Si un couple marié a la chance de trouver une mère porteuse qui accepte de porter gratuitement un enfant pour eux, ils ne peuvent devenir parents légaux qu’après avoir reçu une « ordonnance parentale » devant le tribunal.
Pour obtenir une telle ordonnance, un couple marié doit prouver qu’on a remboursé à la mère porteuse toutes les dépenses liées à l’examen médical, à la FIV, à la grossesse et à l’accouchement. La mère porteuse a légalement droit à une indemnisation de ces frais.

Sinon, la mère porteuse est reconnue comme la mère de l’enfant. Un tel enfant n’aura ni citoyenneté ni parents légaux.
La GPA en Angleterre n’est légale que sur une base gratuite pour les citoyens du Royaume-Uni. La commercialisation de la maternité de substitution est une infraction pénale.

Coût


Trouver une mère porteuse qui accepte de porter un enfant gratuitement pour un couple infertile est une tâche herculéenne. La recherche peut prendre plus d’un an, de sorte que les couples sans enfant se rendent dans des pays où la gestation pour autrui est légale pour le traitement de l’infertilité.
L’Ukraine est l’un des rares pays européens où la gestation pour autrui commerciale est autorisée par la loi. En Ukraine, il existe un large choix de centres de traitement de l’infertilité, y compris VittoriaVita. VittoriaVita propose des programmes de 36 000 à 50 000 €.

Une mère porteuse en Ukraine – qui est-elle?

Une mère porteuse est une fille adulte qui accepte volontairement de porter et de donner naissance à un enfant pour un couple marié infertile et remplit les conditions suivantes:

  • 19-35 ans,
  • enfant natif en bonne santé,
  • facteur rhésus sanguin positif,
  • citoyenneté de l’Ukraine,
  • consentement écrit de l’époux,
  • aucune contre-indication à la participation au programme,
  • absence de maladies chroniques,
  • préparation psychologique,
  • pas d’antécédents d’accouchement par césarienne.

Avant le début du programme, la fille signe un accord avec le couple marié qui protège les droits et détermine les obligations des parties.

Pourquoi l’Ukraine est-elle le leader de la GPA dans le monde?

Le domaine des technologies de procréation médicalement assistée en Ukraine est à un niveau élevé. Désormais, les couples infertiles n’ont plus besoin de voyager à l’étranger pour bénéficier d’un traitement de l’infertilité et de soins médicaux de qualité.
Au contraire, des couples mariés du monde entier viennent dans les centres ukrainiens de technologies de la reproduction pour des procédures et des résultats médicaux de haute qualité. La gestation pour autrui et d’autres méthodes de technologies de procréation médicalement assistée se développent rapidement en Ukraine. Quels sont les avantages du traitement de l’infertilité dans les cliniques ukrainiennes?

Haut niveau de soins médicaux

Il existe un grand nombre de cliniques de technologies de procréation médicalement assistée en Ukraine, dont la plupart sont réunies au sein de l’Association ukrainienne de médecine de la reproduction.
La qualité des services médicaux fournis est strictement contrôlée au niveau législatif. La loi autorise le traitement de l’infertilité dans des établissements médicaux ayant reçu l’agrément approprié.

Coût abordable des programmes

Les prix des programmes de traitement de l’infertilité en Ukraine sont parmi les plus bas au monde. Cela devient un facteur déterminant pour les couples infertiles confrontés au choix d’un pays pour le traitement de l’infertilité, au même titre que la haute qualité des soins médicaux.

Légalité

Le domaine de la gestation pour autrui est soumis au strict contrôle de la loi. Les centres fonctionnent en vertu d’un contrat qui protège les droits des participants au programme. La loi ne limite pas le montant de la rémunération financière d’une mère porteuse.

Capacité de combiner différentes méthodes de traitement de la fertilité

Un large éventail de méthodes de technologies de procréation médicalement assistée permet de résoudre les problèmes d’infertilité même dans le cas de diagnostics difficiles. GPA, FIV, don de cellules germinales, ICSI – toutes ces méthodes sont légales et en combinaison aident à devenir parents même les couples qui ont perdu l’espoir d’un miracle.

Enregistrement d’un ensemble complet de documents pour un nouveau-né

Le coût des programmes de GPA comprend les formalités administratives pour enregistrer l’enfant. Les noms de la mère et du père biologiques sont immédiatement inscrits dans l’acte de naissance sans aucune procédure judiciaire.

Large gamme de centres de GPA

Un grand nombre de centres des technologies de procréation médicalement assistée fonctionnent en Ukraine, dont beaucoup ont créé leurs propres banques de sperme, des bases de données des mères porteuses et des donneuses d’ovules.
  • Rétroaction

    La parentalité peut soulever de nombreuses questions, incertitudes et préoccupations. Ne vous inquiétez pas. Nos connaissances et notre expérience ont déjà aidé les couples à faire la lumière sur tous les aspects de cette question. Avec notre aide et nos conseils, vous deviendrez facilement l’un d’eux – les parents heureux.

  • Vous pouvez être intéressé par:
    02.09.2020
    FIV et surpoids
    On sait depuis longtemps que le surpoids peut être la cause de nombreux problèmes de santé. Et le système reproducteur d’une femme ne fait pas exception, car de nombreuses études montrent que le surpoids est souvent la raison des tentatives infructueuses de fécondation et de grossesse en général.
    LIRE LA SUITE
    11.06.2016
    Que se passe-t-il après la fécondation de l’ovule?
    Peu de temps après la fécondation de l’ovule, le médecin nomme le jour du transfert de l’embryon dans l’utérus. Ce processus est réalisé sous la surveillance méticuleuse de l’embryologiste 2 à 5 jours après la fécondation in vitro. Après cela, beaucoup de femmes ne savent pas comment se comporter dans les deux prochaines semaines.
    LIRE LA SUITE
    30.04.2020
    Diagnostic génétique préimplantatoire
    Le diagnostic génétique préimplantatoire (DPI) permet de faire l’analyse de l’embryon humain pour la présence de l’aneuploïdie la plus courante (anomalies chromosomiques) avant de l’implantation de l’embryon dans la cavité utérine (avec FIV et ICSI).
    LIRE LA SUITE