Comment ne pas être victime d’arnaques lors de la recherche d’une mère porteuse

12.11.2021
Comment ne pas être victime d’arnaques lors de la recherche d’une mère porteuse
Dans cet article:

Récemment, l’Ukraine a été choquée par les nouvelles concernant des criminels qui ont créé une entreprise frauduleuse sous le couvert de fournir des services fictifs dans le cadre du programme de gestation pour autrui. Une investigation est en cours, qui est sérieusement traitée par les forces de l’ordre ukrainiennes. Mais les gens malhonnêtes sont partout, donc cette situation peut se produire dans n’importe quel pays.

Le Centre VittoriaVita souhaite encore une fois rappeler à tous les couples mariés qui cherchent une mère porteuse pour leur futur enfant de prendre cette question très attentivement et au sérieux. La seule façon de se protéger est de travailler avec un centre de gestation pour autrui éprouvé. Cela vous permettra d’obtenir des services de qualité, un accompagnement médical et juridique, une assurance vie et toutes autres garanties.

A quoi faut-il faire attention lors du choix d’une agence ou d’un centre?

  1. Lors du choix d’un centre de maternité de substitution, privilégiez uniquement les entreprises qui opèrent sur le marché depuis longtemps et qui n’ont pas été impliquées dans des scandales très médiatisés.
  2. Lisez attentivement les avis des clients de l’entreprise. On les retrouve sur le site officiel, sur les réseaux sociaux et sur Google.
  3. Vérifiez le site Web du centre de GPA en détail. Assurez-vous qu’il contient des informations de contact (adresse, numéros de téléphone et liens vers les réseaux sociaux). Vérifiez également si l’entreprise publie des nouvelles de ses activités sur le site.
  4. Parcourez les réseaux sociaux du centre de gestation pour autrui. Faites attention à la disponibilité de vraies photos et vidéos.
  5. Rappelez-vous : il ne peut y avoir d’accord verbal. Si on vous propose une coopération sans signer de contrat, n’acceptez pas.
  6. En aucun cas, vous ne devez faire attention aux annonces privées des mères porteuses. Il est donc très facile de tomber dans le piège des escrocs.
  7. Ne vous fiez pas au coût des programmes de gestation pour autrui trop bas. Aujourd’hui, en Ukraine, le prix varie de 39000 à 50000 euros.
  8. Soyez vigilants et prudents!

VittoriaVita, l’un des centres internationaux de gestation pour autrui les plus populaires en Ukraine, qui aide avec succès les couples infertiles du monde entier à devenir parents depuis 13 ans, prend le processus juridique très au sérieux. VittoriaVita a créé une équipe des meilleurs spécialistes et des partenaires fiables sélectionnés, en considérant toutes les étapes du programme dans les moindres détails : de la première visite au centre jusqu’au moment de la délivrance d’un passeport pour un enfant.

Plus de 600 couples infertiles du monde entier ont confié leur rêve à VittoriaVita et sont déjà devenus des parents heureux. En témoignent des centaines d’avis de clients satisfaits, qui peuvent être vus et lus sur notre site officiel et nos réseaux sociaux.

Vous pouvez être intéressé par:
16.09.2021
L'équipe VittoriaVita a participé à Désir d'Enfant
L'équipe de spécialistes VittoriaVita a participé à l'événement unique Désir d'Enfant, qui s'est déroulé les 4 et 5 septembre en France.
LIRE LA SUITE
16.04.2020
Fonctionnement du programme de Gestation Pour Autrui à VittoriaVita sous quarantaine ( Actualisé 06.04.2021)
L'épidémie de Covid-19 a introduit ses propres ajustements au travail de nombreux domaines de la vie des gens. Aujourd'hui, nous allons vous expliquer comment VittoriaVita fonctionne pour vous en quarantaine.Nous n'avons pas arrêté nos activités et continuons à aider les couples infertiles à trouver leur bonheur.
LIRE LA SUITE
10.08.2018
Offre spéciale pour le programme de maternité de substitution pour les clients ayant souffert de la fermeture de la clinique BioTexCom
En juillet 2018, pour une durée indéterminée, la clinique BioTexCom a cessé ses activités. La fermeture temporaire de l’entreprise est due au fait que le bureau du procureur a ouvert une procédure pénale pour suspicion de traite de personnes.
LIRE LA SUITE