Progestérone et la FIV

01.04.2021
Catégorie:
Dans cet article:

Progestérone et à quoi elle sert au cours de la conception

La fonction de reproduction féminine dépend de plusieurs facteurs, dont la santé génitale et l’état hormonal. Très souvent, l’équilibre naturel des hormones dans le corps est perturbé, ce qui affecte davantage la fertilité.

Un déséquilibre hormonal provoque des problèmes tels que:

  • changements de poids;
  • irrégularités menstruelles;
  • manque d’ovulation;
  • instabilité émotionnelle.

Tous ces points, à la fois individuellement et en combinaison, peuvent conduire à l’infertilité.

La progestérone est l’une des hormones les plus importantes. Son insuffisance ou son excès complique considérablement le processus de conception naturelle et de développement / porte du fœtus. A l’aide du protocole de FIV, sous la supervision d’un reproductologue et d’un gynécologue, il sera possible de réguler l’équilibre de la progestérone pour concevoir un enfant.

La progestérone est une hormone du groupe stéroïde des progestatifs, qui est impliquée dans la synthèse d’autres hormones sexuelles d’étiologie endogène, des corticostéroïdes. C’est l’un des participants les plus importants du cycle d’ovulation, dont les fonctions ont été étudiées dans un volume suffisant.

Progestérone et implantation pendant la FIV

Si la grossesse survient naturellement, la femme ne pense même pas à l’équilibre hormonal. En cas de difficultés, l’analyse hormonale des taux de progestérone est l’une des premières à être vérifiée.

Les glandes surrénales et le corps jaune (apparaissant dans les ovaires lors de la postovulation) sont responsables de la synthèse de la progestérone. La fonction de l’hormone comprend la stimulation de la croissance de l’activité sécrétoire de l’endomètre, la vascularisation (formation du réseau sanguin-vasculaire). Ces processus sont préparatoires pour la muqueuse de l’utérus, qui se prépare à recevoir un ovule fécondé.

La progestérone affecte l’état de l’endomètre. La mesure du niveau hormonal est effectuée à la fois avant le début du traitement médicamenteux et avant le jour de la dose ovulatoire d’hCG. Si les résultats sont inférieurs à 3,4 nmol/l, les chances de grossesse sont extrêmement faibles. Dans une telle situation, vous devez prendre votre temps et stabiliser le niveau de l’hormone.

Fonctions principales:

  1. «L’hormone de grossesse» est importante pour le système reproducteur. La progestérone prépare à la grossesse et protège le fœtus du rejet, et après la naissance du bébé, elle facilite la période de lactation.
  2. Participe à la régulation de l’équilibre hormonal, influençant la formation de corticostéroïdes, l’activité de l’aldostérone, des œstrogènes.
  3. Partiellement synthétisée dans le système nerveux central, la progestérone sera à la base de la formation des neurostéroïdes.
  4. L’hormone augmente la fertilité féminine, ce qui aidera à déterminer le meilleur moment pour concevoir.

Lors de la fécondation in vitro, il est important d’obtenir autant d’ovules que possible pendant l’ovulation. En outre, il est nécessaire d’organiser la protection de l’embryon contre le rejet par le corps de la mère. Pour cette raison, les médicaments contenant de la progestérone sont prescrits à des fins thérapeutiques.
La croissance rapide de l’hormone commence avec le début de la grossesse. Bien sûr, les caractéristiques individuelles de l’organisme ne doivent pas être négligées. Pour cette raison, seul un médecin est capable de déchiffrer les résultats du test de progestérone.

Symptômes d’insuffisance de progestérone

Un certain nombre de signes indiquent une insuffisance hormonale.

Le déséquilibre dû à un manque est indiqué par:

  • menstruations abondantes et douloureuses;
  • température subfébrile pendant une longue période;
  • formation de gaz dans l’intestin;
  • sécheresse des parois vaginales;
  • sautes d’humeur fréquentes;
  • pilosité accrue de certaines zones du corps;
  • hyperactivité des glandes sébacées.

Les raisons de la production insuffisante de progestérone sont:

  • maladies des organes du système reproducteur;
  • déséquilibre hormonal général;
  • présence de tumeurs malignes;
  • violation du régime alimentaire et du sommeil;
  • augmentation de la labilité du système nerveux au stress;
  • usage prolongé d’un certain groupe de médicaments;
  • troubles du cycle, absence prolongée d’ovulation.

Comment le niveau de progestérone augmente-il?

Lors de la planification d’une grossesse par FIV, le spécialiste de la reproduction étudie le niveau de progestérone au fil du temps, sélectionne la dose appropriée et acceptable du médicament pour un cas particulier. Il existe plusieurs médicaments destinés à:

  • résoudre un problème spécifique en cas d’échec hormonal;
  • soutien global de l’ovulation avec hCG.

Il existe des recommandations générales dont le respect aidera à augmenter et à maintenir la quantité de progestérone dans le plasma sanguin:

  • sommeil complet de 8 heures et respect du régime quotidien;
  • soutien vitaminique (produits contenant des vitamines E et C, groupe B);
  • consommation d’aliments riches en zinc et en protéines;
  • maintenir une activité physique.

Quel effet attendre du soutien médicamenteux des niveaux de progestérone lors de la planification d’une grossesse? Pendant la FIV, un niveau suffisant d’hormone stéroïdienne assure l’ovulation et la préparation des trompes de Fallope et de l’utérus pour que l’embryon se fixe. En outre, le renouvellement de l’équilibre améliorera considérablement la qualité de vie, éliminant les symptômes désagréables d’une diminution ou d’une augmentation.

Parmi les médicaments les plus courants pour réguler le niveau de progestérone, il y a l’Utrozhestan et ses analogues (Lugesterone, Prometrium, Prozhestan) avec une formule micronisée similaire. Le format actuel se présente sous la forme de capsules molles pour une prise pré-orale. Aussi, pour soutenir la phase lutéale au premier trimestre, la voie vaginale est possible, pour la mise en œuvre du programme de don d’ovocytes, avec des cycles anovulatoires lors de la fécondation in vitro.

  • Rétroaction

    La parentalité peut soulever de nombreuses questions, incertitudes et préoccupations. Ne vous inquiétez pas. Nos connaissances et notre expérience ont déjà aidé les couples à faire la lumière sur tous les aspects de cette question. Avec notre aide et nos conseils, vous deviendrez facilement l’un d’eux – les parents heureux.

  • Vous pouvez être intéressé par:
    01.08.2016
    Quelle est la santé des enfants conçus par FIV
    Le processus de fécondation in vitro est la méthode standard de traitement de l’infertilité qui permet à de nombreux couples infertiles de devenir parents d’enfants en bonne santé. Parallèlement au développement des technologies de procréation médicalement assistée, il existe toutes sortes de mythes sur la santé d’un enfant conçu par FIV.
    LIRE LA SUITE
    01.04.2021
    Progestérone et la FIV
    La fonction de reproduction féminine dépend de plusieurs facteurs, dont la santé génitale et l’état hormonal. Très souvent, l'équilibre naturel des hormones dans le corps est perturbé, ce qui affecte davantage la fertilité.
    LIRE LA SUITE
    22.02.2021
    Conseils avant de subir une FIV
    La fécondation in vitro (FIV) est une méthode de médecine de la procréation médicalement assistée qui est utilisée pour traiter l'infertilité. Elle se déroule en dehors du corps de la femme, mais sous la stricte supervision de spécialistes.
    LIRE LA SUITE