Gestation pour autrui au Canada

Gestation pour autrui au Canada
Dans cet article:

La gestation pour autrui au Canada a été légalisée en 2004 après l’adoption de la «Loi sur la procréation médicalement assistée». Vous ne pouvez devenir mère porteuse au Canada que pour des raisons altruistes. L’utilisation des services des mères porteuses à des fins commerciales entraîne une responsabilité pénale.

Législation

Icône de légalité
En 1989, le gouvernement canadien a contacté la Commission des technologies innovantes de la reproduction pour obtenir des conseils sur les nouveaux développements dans les traitements de l’infertilité.
Le gouvernement a consulté des professionnels de la santé et des experts indépendants, des chercheurs et d’autres professionnels de la médecine de la reproduction. Le résultat a été la «Loi sur la procréation médicalement assistée».

Payer pour les services d’une mère porteuse au Canada est illégal. La seule option possible est lorsqu’une fille d’au moins 21 ans accepte de porter un enfant pour un couple marié sans compensation monétaire.
Dans le même temps, la mère porteuse a droit au remboursement des dépenses liées à la grossesse, à l’accouchement, ainsi qu’à une indemnisation pour incapacité à travailler temporaire pendant la période post-partum.
Vous pouvez trouver une mère porteuse ou une donneuse d’ovules au Canada via Internet: grâce à la publicité, aux forums et aux commentaires, les Canadiens le prennent doucement.

Le Canada respecte strictement la confidentialité de la participation au programme de GPA. Toute récompense financière à une mère porteuse est illégale et punissable (amende et / ou emprisonnement jusqu’à 10 ans).
La gestation pour autrui au Canada est le moyen le plus efficace pour les couples sans enfant de créer une famille à part entière avec un enfant. Les couples homosexuels sont également autorisés à utiliser les services d’une mère porteuse.

Prix

Icône de coût
Trouver une mère porteuse au Canada qui accepte de porter gratuitement un enfant pour un couple marié n’est pas une tâche facile. La recherche peut prendre beaucoup de temps, ce que les couples n’ont pas toujours.

Les couples infertiles partent à l’étranger à la recherche d’une clinique qui traite l’infertilité.L’Ukraine est l’un des rares pays au monde où la maternité de substitution commerciale est légale. Un grand nombre d’agences opèrent en Ukraine, parmi lesquelles VittoriaVita occupe une position de leader.
L’Agence VittoriaVita a développé divers programmes complexes de traitement de l’infertilité, d’un coût de 36000 à 50000 euros.

Autres pays où la gestation pour autrui est légale

Ukraine

L’Ukraine dispose de lois favorables dans le domaine des technologies de procréation médicalement assistée.
Avantages:

  • les centres travaillent sous contrat,
  • les droits parentaux appartiennent au père et à la mère génétiques,
  • prix raisonnables,
  • la qualité des soins médicaux n’est pas inférieure à européenne,
  • un grand choix de centres de médecine de la reproduction,
  • le coût de la paperasse pour un nouveau-né est inclus dans le prix total du programme.

Parmi les inconvénients, nous distinguons un seul: la gestation pour autrui n’est pas disponible pour les parents célibataires et les couples homosexuels.

Plus d’information

Angleterre

Avantages:

  • la gestation pour autrui non commerciale est légalisée au Royaume-Uni,
  • la mère porteuse est remboursée des frais qu’elle a engagés pendant la grossesse, l’accouchement et toutes les procédures médicales sont payées.

Désavantages:

  • la formalisation des droits à un nouveau-né au Royaume-Uni est un processus juridiquement complexe et long.

Plus d’information

Belgique

Avantages:

  • coût abordable (environ 50 mille euros).

Désavantages:

  • la Belgique n’a pas développé de cadre juridique pour réglementer la gestation pour autrui,
  • le domaine de la médecine de la reproduction n’est pas réglementé par la loi, les droits des mères porteuses et des couples mariés ne sont pas protégés par la loi, donc aucune des cliniques ne garantira le succès du traitement.

Plus d’information

Etats-Unis

L’Amérique est le premier État à commencer à utiliser la gestation pour autrui pour le traitement de l’infertilité. Chaque État a ses propres ordonnances et les lois peuvent différer d’un district à l’autre.
Avantages:

  • le nouveau-né reçoit la citoyenneté américaine, peut également recevoir la citoyenneté du pays dans lequel il partira avec ses parents,
  • les droits parentaux appartiennent au père et à la mère biologiques,
  • tout le monde peut participer au programme, quels que soient son sexe, son état matrimonial, son orientation.

Désavantages:

  • prix élevés,
  • aux États-Unis, il n’y a pas de loi pour tous les États qui réglemente la procédure de gestation pour autrui.

Plus d’information

Vous pouvez être intéressé par:
La maternité de substitution de Singapour 30.05.2018
La maternité de substitution de Singapour
Depuis 2015, à Singapour, le ministère de la Santé a interdit l'utilisation d'une telle méthode d'accouchement, dans laquelle une femme n'est utilisée que pour porter et donner naissance à un enfant pour une autre famille. Lorsque, après l'interdiction, des agences PMA qui fournissaient de tels services ont été identifiées à Singapour, leurs employés ont non seulement été punis sous la forme de sanctions financières, d'emprisonnement, mais ont également été interdits de continuer cette activité à l'avenir.
Lire la suite
La maternité de substitution en Argentine 22.11.2021
La maternité de substitution en Argentine
La maternité de substitution en Argentine n’est pas interdite par la loi, mais les autorités n’ont pas encore créé un cadre réglementaire clair qui régirait l’utilisation de ce type du traitement. Le gouvernement est en train de légaliser la gestation pour autrui en Argentine sans récompense matérielle.
Lire la suite
La maternité de substitution au Mexique 17.01.2022
La maternité de substitution au Mexique
Au Mexique, comme aux États-Unis, il n’y a pas de loi qui contrôle la sphère de la maternité de substitution. Mais l’absence de l’interdiction ne signifie pas que c’est autorisé. Jusqu’à récemment, Tabasco était le centre de la gestation pour autrui, pour les couples du monde entier. La situation a changé en 2016, lorsque le gouvernement a apporté de grandes modifications à la législation.
Lire la suite