Grossesse après le programme de FIV

22.07.2021
Catégorie:
Grossesse après le programme de FIV
Dans cet article:

Le problème de l’infertilité devient de plus en plus urgent. De nombreux couples la rencontrent lorsque, au cours d’une vie sexuelle régulière, sans contraception, la femme ne peut pas tomber enceinte pendant une longue période. Ils subissent des diagnostics à long terme, des traitements, mais souvent cela ne donne pas de résultats. Et puis ils se tournent vers les technologies de procréation assistée. L’une d’entre elles est la fécondation in vitro (FIV).

Le principe de cette méthode est qu’un ovule est prélevée d’une femme et qu’on réalise une insémination artificielle « in vitro ». L’embryon résultant est placé dans un incubateur, où il se développe pendant 5 jours. Ensuite, il est transféré dans l’utérus pour l’implantation et le développement ultérieur de la grossesse. Pour la plupart des couples, c’est la seule façon de devenir parents. Mais tous les cas ne se terminent pas par la fécondation. En règle générale, deux femmes sur trois ne peuvent pas tomber enceintes lors de la première tentative de FIV. Dans ce cas, il est important de ne pas paniquer et de ne pas arrêter d’essayer de concevoir un enfant.

De plus, il existe des cas où, après la FIV, les conjoints ont réussi à concevoir eux-mêmes. Plusieurs études ont été faites sur ce sujet-là. Par exemple, des scientifiques français ont découvert que dans 17% des couples où le premier enfant est né par fécondation in vitro, le second est né naturellement. Contacter en temps opportun une clinique de reproduction et procéder à une fécondation in vitro augmente les chances d’un couple marié de concevoir naturellement un enfant.

Cela peut s’expliquer par de tels facteurs:

  1. Hormonothérapie à long terme, au cours de laquelle des changements se produisent dans le corps de la femme. Ils stimulent tous les processus de fertilité.
  2. Préparation du corps à la grossesse. Toute la période de fécondation artificielle est la préparation d’une femme à porter un enfant. Son utérus est prêt à recevoir l’embryon.
  3. L’amélioration de la santé. Avant cette procédure, les deux partenaires sexuels sont entièrement examinés. Et si des maladies sont détectées, ils subissent un traitement complet, ce qui améliore la santé globale.
  4. Changement de mode de vie. Pendant ce temps, le couple améliore son alimentation et son mode de vie. Il est important d’abandonner des mauvaises habitudes, d’alcool. Aussi, un homme évite la surchauffe, ce qui améliore sa spermatogenèse.
  5. Facteur émotionnel. Une attitude explicite envers la réalisation d’une grossesse génère des impulsions spéciales dans le corps. De plus, les futurs parents se reposent davantage, passent du temps ensemble.
  6. La grossesse guérit. Parfois, après une grossesse réussie, le corps de la femme est restauré: le niveau d’hormones revient à la normale, les maladies chroniques disparaissent et de nombreux processus se normalisent.

Est-il possible de tomber enceinte après un échec de FIV ?

Très souvent, la FIV est la dernière chance pour un couple de devenir parents. Et après une tentative ratée, les gens deviennent déprimés et bouleversés. En fait, il ne faut pas se désespérer, car selon les études, un tel couple a une chance de tomber enceinte non seulement avec une nouvelle tentative de FIV, mais aussi naturellement. Ceci est possible pour les mêmes raisons qu’après une FIV réussie. La seule différence est que le couple doit commencer à essayer de tomber enceinte rapidement.

Pour améliorer les chances, il convient d’apporter une correction sur plusieurs points:

  • Surpoids. Dans tous les cas, il est nécessaire de perdre du poids, car cela affecte le niveau d’hormones sexuelles et la santé en général.
  • Manque de sommeil. Le corps récupère pendant le sommeil.
  • Caféine. Vous pouvez boire du café, mais il faut le limiter et ne pas en consommer tous les jours.
  • Alcool. Avant de planifier une grossesse, il est préférable d’arrêter complètement la consommation d’alcool.
  • Fumer. Dans tous les cas, fumer a un effet néfaste sur tous les processus du corps. Il est donc préférable d’en arrêter tout de suite.

Il faut se débarrasser de toutes les mauvaises habitudes, commencer à bien manger, neutraliser les effets du stress avec le yoga et le sport, et surveiller le cycle menstruel. Cela peut augmenter vos chances de tomber enceinte.

Malheureusement, après la FIV, il y a peu de chances d’avoir une grossesse naturelle. Par conséquent, s’il s’agit d’un aspect très important pour un couple et que l’âge ne permet pas d’attendre longtemps, il est recommandé de contacter une clinique spécialisée en reproduction. Il vous faut discuter avec les médecins de la probabilité de tomber enceinte en fonction de l’âge, des raisons de l’infertilité et de l’état de santé de l’homme et de la femme.

Vous pouvez être intéressé par:
Syndrome des ovaires polykystiques 16.06.2021
Syndrome des ovaires polykystiques
Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), ou syndrome de Stein-Leventhal, est une maladie pluri endocrinienne du système reproducteur féminin, qui se caractérise par un épaississement de la capsule ovarienne, une augmentation de leur taille et la prolifération d'un grand nombre de kystes. Les kystes se forment sur le site des follicules qui ont cessé de se développer.
Lire la suite
Progestérone et la FIV 01.04.2021
Progestérone et la FIV
La fonction de reproduction féminine dépend de plusieurs facteurs, dont la santé génitale et l’état hormonal. Très souvent, l'équilibre naturel des hormones dans le corps est perturbé, ce qui affecte davantage la fertilité.
Lire la suite
Chances de réussite de la FIV 06.04.2021
Chances de réussite de la FIV
Si la grossesse ne se produit pas pendant une longue période, le couple devrait envisager de subir un examen et une éventuelle fécondation in vitro. Après avoir étudié toutes les caractéristiques des partenaires, le reproductologue, le gynécologue et l'andrologue fournissent une conclusion avec une description du problème, des moyens possibles de le résoudre.
Lire la suite