Comment se produit la fécondation

31.05.2021
Catégorie:
Comment se produit la fécondation
Dans cet article:

La naissance de l’homme est sans aucun doute un véritable miracle de la nature. De nombreux futurs parents, lorsqu’ils planifient un enfant, comprennent l’entière responsabilité de cette décision. En effet, pour qu’un nouvel organisme naisse avec un ensemble unique de caractéristiques physiologiques, psychologiques et d’autres particularités, de nombreux processus incroyablement complexes doivent se produire. Le premier et principal processus de ce type est la fécondation.

L’ovulation est le meilleur moment pour concevoir un bébé

Le processus de conception s’est produit en résultat de la fusion des cellules germinales féminines et masculines. Dans des conditions naturelles, il est effectué directement dans le corps féminin et est lié au cycle menstruel.

Même pendant le développement intra-utérin, un grand nombre de cellules germinales – les gamètes – se forment dans l’ovaire de la future fille. Elles restent immatures jusqu’à la fin de la puberté. Avec une activité normale et régulière du système reproducteur féminin, une fois par mois, un processus se produit, que nous appelons l’ovulation.

De quoi se caractérise cette période? Pendant l’ovulation, l’ovule est libéré de l’ovaire dans la cavité abdominale et pénètre dans la trompe de Fallope. Cette phase du cycle menstruel dure environ 15-20 minutes et est la période la plus favorable pour une conception réussie.

La trompe de Fallope est exactement l’endroit où la fusion de l’ovule et du sperme a lieu. Une cellule reproductrice femelle mature conserve la capacité d’être fécondée tout au long de la journée. Si à ce moment-là, elle ne rencontre pas de gamètes mâles sur son chemin, la cellule meurt et sortie du corps avec du sang.

Qu’arrive-t-il à l’ovule pendant l’ovulation?

Le processus complexe de l’ovulation a sa propre explication. Deux heures avant le début du processus, la préparation de l’entonnoir de l’oviducte pour l’acceptation de l’ovule est activée. Grâce à la contraction des villosités de l’épithélium de l’entonnoir, l’ovule est dirigé vers la trompe de Fallope, qui à ce moment, sous l’influence d’un fort flux sanguin et de l’hormone œstrogène, s’ouvre. L’environnement acide du col de l’utérus, qui bloque l’entrée du liquide séminal, se transforme en un environnement moins agressif, favorable à l’existence du sperme. Ainsi, il leur devient possible de passer à l’ovocyte ovulé.

Fait intéressant, pendant l’ovulation, les femmes subissent une poussée hormonale, accompagnée d’une augmentation de la libido, ainsi que de fréquentes sautes d’humeur.

Concept de fécondation chez les gens

Lors de la conception naturelle, le sperme masculin se combine avec l’ovule femelle dans le corps de la femme. Cela peut prendre de trois minutes à cinq jours. À ce moment, environ 300-500 millions de spermatozoïdes pénètrent dans le corps de la femme. Étonnamment, mais dans la plupart des cas, un seul d’entre eux participe à la fécondation.

D’un point de vue biologique, on distingue les étapes suivantes de la fécondation:

  • Dénudation. À ce moment, l’ovule est recouvert d’une couche de cellules spécifiques qui forment une barrière protectrice pour le noyau. Pour atteindre la couche externe de l’ovule, le sperme sécrète une enzyme spéciale appelée hyaluronidase. Sous son influence, la couche protectrice de l’ovule se liquéfie, faisant passer les gamètes mâles les plus actifs au milieu;
  • Au cours de la deuxième étape, les spermatozoïdes pénètrent à travers la membrane de l’ovule. Pendant cette période, la formation du pronucleus féminin, contenant le matériel génétique maternel, est terminée;
  • La troisième étape est caractérisée par la pénétration d’un spermatozoïde (moins souvent deux ou trois) dans le cytoplasme de l’ovule. Il est intéressant de noter que seule la tête du spermatozoïde entre et que la queue disparaît comme inutile. La tête se transforme en un pronucleus contenant le matériel génétique paternel. La surface de l’ovocyte change, bloquant l’accès à d’autres spermatozoïdes;
  • Quatrième étape – finale. Pendant cette période, la fusion du pronucleus féminin et masculin se produit, ainsi que la formation d’un zygote.

En raison des mouvements péristaltiques de l’épithélium cilié, le zygote se déplace le long des trompes de Fallope dans la cavité utérine.

Zygote et son développement avant implantation dans la paroi utérine

La division du zygote commence après la formation d’une union stable des pronucléus des parents. L’ovule fécondé se divise activement.

Avant d’entrer dans l’utérus, il passe par les phases de développement suivantes:

  • La première phase est appelée fragmentation. En effet, à ce moment, la cellule est précisément divisée: le nombre de cellules de l’embryon se multiplie et leur taille diminue. Cependant, la taille globale de l’embryon n’augmente pas. Il se compose déjà de 6-8 blastomères. C’est pendant cette période que l’embryon peut être divisé en deux ou plusieurs parties, à la suite desquelles des jumeaux identiques sont nés. L’étape dure quatre jours et se termine par la formation de la morula;
  • Au quatrième jour de développement, la morula forme deux couches cellulaires. À ce stade, l’embryon se compose de 12 à 14 cellules. Morula se déplace le long de la trompe de Fallope vers l’utérus, ne répétant le chemin du sperme que dans la direction opposée. Si le mouvement de l’embryon est très lent, il existe un risque de grossesse extra-utérine;
  • Le cinquième jour, l’embryon forme un blastocyste qui, entrant dans l’utérus, est suspendu pendant un certain temps. Pendant cette période, le corps de la femme enceinte produit activement de la progestérone, en préparant la muqueuse utérine à fusionner avec l’embryon, l’apaisant et réduisant la fonction contractile afin qu’elle ne pousse pas l’embryon vers l’extérieur.

En atteignant l’utérus, l’ovule fécondé se divise en deux parties inégales. À partir de la plus grande, le corps de l’enfant sera formé directement. La plus petite formera le placenta, qui agira comme un organe de circulation sanguine, de nutrition, de respiration et d’excrétion de l’embryon. À cet endroit, le placenta s’attache et s’approfondit dans la muqueuse de l’utérus, établissant la connexion de l’enfant à naître avec le corps de la mère. Ici, l’embryon passera tout le temps du développement intra-utérin.

Conclusion

Il n’y a pas de processus inutiles dans la nature. Chaque détail est pensé dans les moindres détails. Intéressés par les questions de conception et de développement humain, nous découvrons tout le monde pour nous-mêmes: mystérieux, complexe et agréable!

Vous pouvez être intéressé par:
17.11.2020
Gestation pour autrui en Angleterre (Royaume-Uni)
En Angleterre (Royaume-Uni), la gestation pour autrui n'est légale que pour les citoyens du Royaume-Uni. Les mères porteuses en Angleterre peuvent fournir leurs services exclusivement gratuitement.
LIRE LA SUITE
05.03.2021
La maternité de substitution en Grèce
En Grèce, la maternité de substitution est légale depuis 2002 et est régie par le Code civil de la Grèce et la loi sur la procréation médicalement assistée. Depuis 2014, les étrangers ont également le droit d'utiliser les services des mères porteuses à Athènes et dans d’autres villes grecques.
LIRE LA SUITE
15.05.2020
Maternité de substitution aux États-Unis
Les États-Unis sont le premier pays au monde qui a utilisé la gestation pour autrui en vue de traiter l'infertilité. La première mère porteuse était une Américaine de l'Illinois, qui a porté le bébé pour les époux avec le problème de l’infertilité et a reçu une récompense monétaire.
LIRE LA SUITE