garçon

Victoria et Paul, 45 ans
Paul et moi essayions de devenir parents depuis plus de 20 ans. J'ai le syndrome d'Asherman - c'est une maladie pendant laquelle des adhérences apparaissent dans l'utérus. Pour cette raison, j'ai eu deux fausses couches et une grossesse extra-utérine. Il est inutile de faire la FIV dans ce cas. À un moment donné, il est devenu clair que je ne pourrais pas porter l'enfant moi-même. Ensuite, avec Paul, j'ai essayé d'adopter un enfant en Russie. Nous avons réussi les examens, collecté un million de documents et confirmé que nous étions une bonne famille potentielle. Mais alors quelques difficultés ont commencé. L'agence avec laquelle nous travaillions a déclaré que les lois étaient en train de changer dans le pays et qu'il est désormais difficile pour les étrangers d'adopter un enfant. C'était donc notre quatrième fois de ne pas devenir parents. C'est pourquoi, sans exagération, la maternité de substitution était notre dernière chance. De plus, nous avions besoin d'ovules d’une donneuse. J'avais déjà 43 ans et mes ovules n'étaient pas appropriés à la FIV.
LIRE LA SUITE
Demande de rappel
* Champs requis